7,163 millions € pour le territoire de Fougères Agglomération

Fougères Agglomération signe son contrat de territoire avec le Département

125 € de participation financière
par habitant

7,163 millions € … c’est le montant global des aides financières départementales inscrites au bénéfice du territoire de Fougères Agglomération, au titre du nouveau contrat de territoire signé le 29 mars dernier. Des aides « fléchées » au bénéfice de 32 actions, choisies en concertation, et appelés à se concrétiser d’ici à 2021.

Agglo-2018-signature-contrat-territoire1.jpg

Signature officielle, le 29 mars, par Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, Bernard Marquet, vice-président du conseil départemental.

Sur l’ensemble du départemental, ce ne sont pas moins de 71 millions € d’aides départementales qui viennent accompagner, sur 5 ans, des projets territoriaux liés au développement des 18 intercommunalités bretilliennes et de leurs communes.

Chaque niveau de territoire – région, département, intercommunalités, communes… - est porteur d’un potentiel de développement et doit pouvoir s’imposer comme un des maillons du renforcement de l’attractivité et de la vitalité de l’ensemble de nos territoires…
La contractualisation s’impose alors comme un outil incontournable de la cohérence des politiques et des actions locales.
C’est l’esprit des contrats de territoire qui - comme l’a rappelé Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental - ont pour ambition d’accompagner la réalisation de projets territoriaux, à partir des besoins des territoires et « en prenant en compte les spécificités locales, les évolution démographiques... »
Les premiers contrats de territoire ont été signés en 2006, dans cet esprit. La nouvelle « génération » renforce la dimension « solidarités humaines » souligne Jean-Luc Chenut.

Concrètement, sur le territoire de Fougères Agglomération et de ses 33 communes : l’aide départementale s’élève donc à un total de 7,163 millions € (soit 125€ / habitant). Cette enveloppe sera réparties sous forme d’aides au bénéfice de 32 actions (qui seront engagées d’ici à 2021).
A ces actions, s’ajoutent 3 projets de revitalisation touchant 3 coeurs de bourgs de communes plus fragiles de notre territoire : ces projets font l’objet d’un accompagnement spécifique qui repose sur la participation à part égale du département et de Fougères Agglomération. Avec un apport total d’aides de près de 200 000 € (100 000 € chacun).

Comment s’est opéré le choix des actions et projets appelés à bénéficier des fonds inscrits au titre du contrat de territoire ?

Agglo-2018-signature-contrat-territoire-2.jpg

Au 1er rang, de gauche à droite : Louis Pautrel vice-président de Fougères Agglomération et conseiller départemental, Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, Jean-Luc Chenut, président du conseil départemental, Bernard Marquet, vice-président du conseil départemental.
Au second rang : les maires, députés, conseillers départementaux...

La co-construction du contrat départemental de territoire a commencé au début de l’année 2017, avec l’élaboration d’un portrait de territoire (élaboré en lien avec l’Agence départementale du pays de Fougères).
Cette étape a permis d’identifier les enjeux du territoire et les projets.
Dans un second temps, le programme des actions a été défini en concertation. Les communes ayant fait remonter auprès de la communauté d’agglomération les informations concernant leurs projets, les arbitrage se sont faits dans le cadre d’une démarche de concertation (intégrant des représentants du département, de la communauté d’agglomération… mais aussi de la société civile).
Des axes prioritaires avaient été définis qui illustrent le Projet global de Fougères Agglomération autour : des enjeux sociaux et culturels, du bien-vivre ensemble, de l’équilibre territorial et de la solidarité, de la qualité de vie et de l’habitat… Enjeux territoriaux qui rejoignent ceux du département, engagé dans les domaines de l’inclusion sociale, des actions en faveur de l’enfance et de la jeunesse, de l’accès à la culture et au sport, de l’équilibre territorial, du développement durable...

« Une belle qualité de dialogue et de discussion a prévalu entre les élus, entre les services de la communauté d’agglomération, et les servicves du département notamment de l’agence départementale » a souligné Bernard Marquet , vice-président délégué à  l’ Économie, l’Agriculture, l’Innovation, au Développement durable, aux Contrats départementaux de territoire.

Les enjeux

Agglo-2018-signature-contrat-territoire-3.jpg

De gauche à droite : Louis-Feuvrier, maire de Fougères, Richard Daniel Boisson, sous-préfet de Fougères - Vitré, Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental.

Le renforcement du pôle de service de la ville centre, mais aussi de l’offre d’équipements et de services de proximité, l’amélioration de l’attractivité résidentielle du territoire auprès des plus jeunes comme auprès des seniors, l’accès au numérique et l’environnement : ont constitué les grands axes d’orientation de la démarche qui vise à renforcer notre territoire comme pôle d’équilibre à l’Est du département et à assurer la qualité de la vie pour chacun.

« Sans ville forte, nous n’aurons pas de communauté forte, a déclaré Bernard Marboeuf au moment de la signature du contrat. « Mais nous devons aussi accompagner les communes les plus fragiles. L’aide à la revitalisation des coeurs de bourgs notamment que nous apportons – département et communauté d’agglomération - chacun à part égale, témoigne de cette solidarité voulue sur notre territoire.»

 

Quelques exemples de projets désignés pour bénéficier des aides inscrites au contrat départemental de territoire

Restructuration par Fougères Agglomération du site des Urbanistes à Fougères
(site hébergeant le conservatoire de musique, l’école d’arts plastiques, la Galerie d’Art)
Coût prévisionnel de 5 millions € / subvention départementale de 850 000 €.

Réhabilitation du Foyer des Jeunes Travailleurs à Fougères
Coût prévisionnel de 3 millions € / subvention départementale de 300 000 €.

- Etude relative au Programme Local de l’Habitat (PLH) pour Fougères Agglomération
Coût prévisionnel de près de 72 500 € / subvention départementale de 12 000 €.

- Aménagement de la voie verte Fougères-Vitré
coût prévisionnel de près de 620 500 € / subvention départementale de 186 000 €.

- Rénovation et extension de la salle de sports de la commune de La Bazouge-du-Désert
coût prévisionnel de 600 000 € / subvention départementale de 240 000 €.

- Nurserie numérique de Fougères Agglomération
coût prévisionnel de 1,330 million € / subvention départementale de près de 226 000 €.

- Création de 2 gîtes en coeur de bourg à Luitré
coût prévisionnel de 220 000 € / subvention départementale de 44 000 €.

- Réalisation d’un pôle socio-culturel dans la commune de Romagné
coût prévisionnel de 1, 572 million € / subvention départementale de près de 314 500 €.

 

 

 

 

Et aussi :

… - le projet d’extension et la modernisation du cinéma Le Club,
le centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine.

- différents projets de rénovation de salles de sport et loisirs dans les communes,

- des aides à la construction de logements sociaux dans les communes,
- et à la construction de résidence seniors et
   accueil petite enfance dans les communes…

- Projets de villa et nurserie numériques / fablab

- aménagement d’un pôle multimodal Mobilité à Romagné
- aménagements de la voie verte et de liaisons douces…

….

- Pour la revitalisation des coeurs de bourgs

200 000 € répartis à parts égales entre le département et Fougères Agglomération

3 actions portant sur :
- la réhabilitation en logement d’un ancien commerce à Le Ferré,
- la mise en place d’installations solaires sur le bâtiment du commerce
communal de Le Ferré,
- la réhabilitation en logements de l’ancienne mairie de Monthault.

 

 

 

 

Agglo-2018-signature-contrat-territoire1.jpg