Contrat de ruralité : 513 000€ d'aides de l'Etat pour des projets locaux

Contrat de ruralité entre l’Etat et Fougères Agglomération

Signature de la convention financière : 514 000€ d’aides aux projets locaux

Agglo-contrat-rualité-2018 2.jpg

Signature de la convention financière 2018 (dans le cadre du Contrat de Ruralité 2017 - 2020) - De gauche à droite : Jean-Pierre Deshayes, maire de la Selle-en-Luitré, Pierre Thomas, maire de Saint-Ouen-des-Alleux, Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, Richard Daniel Boisson, sous-préfet, Jean-Pierre Oger, maire de Louvigné-du-Désert, Joseph Boivent, maire de la Bazouge-du-Désert, Michel Balluais, maire de Luitré.

 

Au cours de l’été 2017, Fougères Agglomération a signé un contat de ruralité avec l‘Etat. Un contrat cadre dont la durée s’étend jusqu’en 2020 et dont la vocation est d’assurer un accompagnement financier à des projets locaux de dynamisation du territoire.
Chaque année, une convention financière est établie : portant sur les projets lancés pendant l’année.
Après une première année d’application – 2017 - qui a généré un montant cumulé d’attribution de 443 000 € (pour l’accompagnement de 7 projets locaux), le contrat se concrétise en 2018 par l’apport de 513 000€ d’aides au profit de 9 projets.

 

La signature de la convention financière pour 2018 a rassemblé les maires dont les projets bénéficient du dispositif, le sous-préfet de Fougères-Vitré, Richard Daniel Boisson, et Bernard Marboeuf président de Fougères Agglomération.

« Ce contrat pluri-annuel vous assure de l’engagement del’Etat, a assuré Richard Daniel Boisson s’adressant aux maires. Un engagement sur 6 ans pour vous aider à réaliser vos projets structurants. »

En 2018, les aides d’un montant de 514 000 € sont attribuées au profit de 9 projets répartis sur 7 communes.

A Louvigné-du-Désert, il s’agit d’accompagner la réhabilitation de l’ancien presbytère en résidence pour Seniors. Un autre projet aidé sur la commune porte sur la requalification de voies : les rues Leclerc et Chateaubriand.
A la Bazouge-du-Désert, le projet aidé porte sur l’acquisition / transformation par la commune d’un bâtiment destiné à l’accueil d’une boulangerie.
A Saint-Ouen-des-Alleux, c’est un projet d’acquisition -rénovation de 2 bâtiments destinés à la création d’un espace commercial (restauration rapide) et de logements.
A La Selle-en-Luitré, la réhabilitation d’un ancien restaurant permettra la création de nouveaux logements.
A Saint-Georges-de-Reintembault, c'est une opération de révitalsation du quartier Maunoir / Les Ajoncs qui bénéficie de l'aide attribuée au titre du Contrat.
A Le Ferré, deux projets sont accompagés : la création de 2 logements pour personnes âgées (par réhabilitation d’un ancien bâtiment) et l’installation de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments communaux.
Enfin, à Luitré, c’est un aménagement d’un espace « services aux déplacements » en entrée de bourg qui bénéficie du dispositif.

En 2017, 7 projets avaient été accompagnés pour un montant de 443 000€
Les projets lancés en 2017 et accompagnés pour une valeur cumulée de 443 000 € concernent : à Mellé – la réhabilitation de logements –  à Luitré – l'aménagement d’une salle intergénérations et associative – à Billé –  la recontruction et l’extension d’une supérette - à Saint-Ouen-des-Alleux - la réhabilitation de l'ancienne pharmacie en logemetns et espace commercial - à Combourtillé –  la réhabilitation du logement d’un commerce multi-services- et à Monthault -pour la réhabiltation de l’ancienne mairie en logements.

Agglo-contrat-rualité-2018.jpg