Crise sanitaire et soutien à l'économie locale... un 1er point à Fougères Agglomération

Crise sanitaire et soutien à l’économie locale

Fougères Agglomération fait un 1er point

 

Dans le contexte de la crise sanitaire, la mobilisation s’est organisée à tous les échelons du territoire, pour mettre en place et relayer des mesures de soutien en faveur des acteurs de l’économie.

Etat, Région, collectivités locales se sont engagées. Quelques semaines après la mise en place de ces mesures… quelles sont les premières estimations au niveau local ? Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, et Michel Balluais, vice-président délégué au développement économique, partagent leurs réflexions.

Actu_Coro_Aide_Entreprise_Image.jpg
 

« Depuis 1 mois et demi, les élus ont deux préoccupations : la sécurité sanitaire et la limitation de la dégradation de la situation financière des entreprises » souligne Bernard Marboeuf, Président de Fougères Agglomération.

« Les premières mesures de l’État et de la Région ont été massives : 45 milliards pour l’Etat d’abord, puis 110 milliards pour la loi de finance rectificative, et 104 millions pour la Région. Fougères Agglomération a choisi évidemment de s’associer aux mesures régionales.

« Grâce aux aides et au chômage partiel, précise Bernard Marboeuf , nous pouvons nous accorder sur l’amortissement temporaire – très temporaire - de la crise pour les PME Mais nous le constatons au fur et à mesure : les petites entreprises souffrent. Ce sont les commerçants, les artisans, les indépendants qui constituent le tissu principal de nos quartiers et de nos bourgs. »

 

Fougères Agglomération : des mesures locales et la participation aux aides régionales

Alors que le Gouvernement annonçait la mise en place de différentes mesures, la Région Bretagne, de son côté, s’est fortement engagée pour soutenir les acteurs de l’économie et de la vie associative bretonne. Un engagement partagé par Fougères Agglomération.

Dès le début mars, le Gouvernement annonçait en effet une première série de mesures immédiates de soutien aux entreprises. Ces mesures, régularisées par le Plan d’urgence du 22 mars, puis par des ordonnances et décrets, représentaient un dispositif d’aides d’un montant de 45 milliards d’euros. Elles se sont concrétisées par des garanties d’emprunts sur des frais de trésorerie, des subventions du fonds de solidarité aux TPE en partenariat avec la Région, la mise en œuvre du chômage partiel et les moratoires divers dont les reports de loyers et de charges fiscales et sociales.

Le 23 avril, un projet de loi modificative a porté le plan d’urgence à 110 milliards d’euros. Des mesures (chômage partiel, fonds de solidarité, participations de l’État dans les entreprises stratégiques…) ont vu ainsi leur montant relevé.
 

Actu_Coro_Aide_Entr_CommPress_Marboeuf_2.jpg
Bernard  Marboeuf 
 

De son côté, la Région Bretagne s’est rapidement engagée dans le soutien concret aux acteurs de l’économie et de la vie associative bretonne.
104 Millions € sont mobilisés au niveau régional, dont 21,5 Millions € de soutien financier exceptionnel et 82,5 Millions € correspondant à l'accélération des paiements sans aucune formalité nouvelle. 

Corrélativement, 123 Millions € de garanties bancaires et cautionnements peuvent être activés.

Les aides de la Région correspondent ainsi à des versements anticipés de subventions, à des moratoires pour les remboursements d’avances dus par les entreprises, du renforcement régional des opérations de garanties de l’État, de fonds spéciaux (sportif, culturel, associatif, touristique), de prêt à taux 0...

Localement, Fougères Agglomération s’est activement mobilisée en faveur du monde économique, en participant notamment à des dispositifs mutualisés.

« Les collectivités locales ne peuvent assurer autant de soutien que l’État, mais nous nous concertons et nous sommes en veille pour nous assurer de la complémentarité des mesures et de leur efficacité. » souligne Bernard Marboeuf.

Suspension et report des échéances pour les entreprises bénéficiant d’avances remboursable, versement anticipé d’acompte pour des subventions, report d’échéance de loyers… Fougères Agglomération a mobilisé plus de 71 000 € dans ces mesures de soutien à l’économie locale.

Par ailleurs, ses services ont assuré le relais des informations utiles et ont entrepris de contacter un ensemble d’entreprises pour vérifier les situations de chacun et les orienter si besoin.

 

« Localement nous sommes en vigilance des difficultés des dirigeants, témoigne Michel Balluais, Vice-Président de Fougères Agglomération délégué au développement économique. Nous avons entrepris, en collaboration avec le réseau consulaire et les partenaires, de prendre contact avec nombre d’entreprises pour connaître leur situation. Les industries résistent mieux et savent mobiliser les aides grâce à leurs services administratifs. Les aides d’État, notamment le prêt garanti, sont bien adaptées pour gérer le court terme en apportant de la trésorerie. Les petites entreprises, notamment les commerces et les artisans ont globalement bien connaissance des dispositifs…. »

C’est une présence quotidienne qui se poursuit sur le terrain, malgré le confinement. Une présence partagée et relayée entre partenaires de l’accompagnement économique : Chambres consulaires, Région Bretagne, Services d’État, Communes…

Le fonds « Covid Résistance »,

456 000 € pour les petites entreprises de Fougères Agglomération

Ce fonds a été mis en place par la Région fin avril à destination des plus petites entreprises (commerçants, artisans, travailleurs indépendants). Un constat s’est en effet imposé  : le fonds de solidarité ne convient pas à la réalité de ces petites structures lesquelles n’accèdent pas forcément aux mesures nationales qui sont mieux adaptées aux PME.

Les plus petites entreprises ont notamment besoin de solutions de trésorerie permettant d’honorer leurs engagements et d’éviter la cessation d’activité.

Actu_Coro_Aide_Entr_CommPress_Balluais_2.jpg
Michel Balluais
​ 

La Région a donc décidé de mesures de soutien complémentaires : notamment la création d’un nouveau fonds dénommé « Covid Résistance » qui mobilise 27,2 Millions €.

Ce dispositif mutualise des fonds de la Région, des 4 Départements, des 60 communautés de communes et d’agglomération et de la Banque des Territoires. Chacune participant au même niveau, soit 2 € par habitants.

« L’enveloppe pour le territoire bénéficie ainsi d’un effet multiplicateur de 4, soit un montant de 456 000 € » indique Bernard Marboeuf.

Fougères Agglomération apporte 114 000 € au dispositif… pour une enveloppe d’aides totale de 456 000 € dédiée aux entreprises de son territoire.

« La plateforme de gestion sur internet sera opérationnelle dans les prochains jours. J’invite dès à présent toutes les entreprises en difficultés à se saisir de cette nouvelle opportunité » ajoute le Président de Fougères Agglomération..

Ce dispositif est dédié aux TPE de moins de 10 salariés au chiffre d’affaires inférieur à 1 M€. Le versement s’effectue sous forme d’avance remboursable avec un fort différé de remboursement, pour des montants de 3 500 à 10 000 €.

« Nous comptons sur le fonds « Covid Résistance » pour que les plus petites entreprises puissent passer la période, déclare Michel Balluais. Nous espérons aussi un retour de la clientèle au moment du déconfinement et nous encourageons les habitants à revenir vers les commerces. Bien sûr, tout déplacement devra se faire dans la prudence, le respect des gestes barrières, des distances et nous préconisons le port du masque. »

 

 

 

 

 

 

Actu_Coro_Aide_Entreprise_Marboeuf_Balluais.jpg