La construction : l'actu du mois de juillet...

Au conseil communautaire du 11 juillet :

Fougères Communauté favorable à la communauté d'agglo mais pas à son périmètre


Image d'archive

La construction de la future communauté d'agglomération mobilise depuis des mois les élus des trois communautés de communes : Fougères Communauté, Louvigné Communauté, Com'Onze (communauté de communes du Pays de St-Aubin du Cormier) appelées à fusionner en une seule entité à compter du 1er janvier 2017. 4 communes de la Com'Onze ont fait le choix de rejoindre la communauté de Liffré (créant ainsi la nouvelle communauté Liffré - Cormier).

Ce choix a été validé par la commission départementale de coopération intercommunale. Le préfet a notifié en ce sens, en juin dernier, le périmètre de la nouvelle communauté d'agglo : selon cette notification, notre nouvelle communauté d'agglomération se construirait donc sur 33 communes (sans les communes de St-Aubin du Cormier, Gosné, Mézières sur Couesnon, Livré sur Changeon). Ce périmètre qui tient compte de la volonté des 4 communes "sortantes" et de Liffé Communauté ne répond pas, par contre, au voeu émis majoritairement par les communes et les conseils communautaires de nos 3 communautés.

Cette notification préfectorale est soumise à avis des communes et des conseils communautaires. D'ici à fin août, le Préfet récoltera l'ensemble de ces avis - avec possibilité de passer outre - et prendra l'arrêté de périmètre de la nouvelle communauté.

Ce périmètre proposé par le Préfet ne correspond pas "à notre projet de territoire, a rappelé le président Bernard Marboeuf, puisqu'il l'ampute de 4 communes de la communauté de St-Aubin du Cormier. Nous réaffirmons donc notre position."

Tout en affirmant par ailleurs son engagement en faveur d'une transformation de Fougères Communauté en Communauté d'agglo (par fusion avec les communautés voisines), le conseil communautaire a donc émis, officiellement,  un avis défavorable au périmètre proposé par le préfet. "C'est une expression démocratique. Depuis un an, nous avons fait des propositions, échanger des arguments avec les communes et le Préfet... Nous restons fidèles à notre position d'une commuanuté d'agglomération par fusion des trois commuanutés au complet" a ajouté le Président Marboeuf.

Oui  à la constitution de la communauté d'agglomération... Non au périmètre retenu... ce vote confirme l'attachement de nos élus à un territoire cohérent, rassembleur... pôle d'équilibre et de développement à l'Est du département d'Ille - et - Vilaine.

Ce vote défavorable n'affecte en rien la mobilisation des représentants communautaires et des élus des 33 communes qui continuent de travailler, ensemble à la construction de la nouvelle communauté.

Voir actu du mois de juin.