Les trans musicales... l'avant-scène de l'école de musique de Louvigné du Désert... c'était en Novembre

Les trans musicales... l'avant-scène de l'école de musique de Louvigné du Désert

Ecole-mus-et-Transmus-avec-Midnight-Revolution3.jpg

Le 18 novembre sur la scène du centre culturel de Jovence à Louvigné du Désert : les artisites de Midnight Revolution, les élèves de l'Ecole de musique, les collègiens de St Georges de Reintembault...

C'est une coutume vieille d'une dizaine d'années et on l'aime :  chaque année, en amont de son Festival qui se déroule à Rennes en Décembre,  l'association des Trans Musicales (ATM) propose aux habitants de Louvigné la découverte, en avant-première, d'artistes programmés sur la scène des "Trans".
Et pour l'école de musique c'est un moment fort pusiqu'il est précédé de rencontres avec les artistes....
A l'occasion du concert - gratuit pour tous - les travaux des élèves de l'École de musique de Fougères Agglomération sont présentés sur scène en 1ère partie.

Ecole-mus-et-Transmus-avec-Midnight-Revolution2.jpg

                  

Pour la 6ème année consécutive, une trentaine d’élèves, encadrés par trois enseignants de l’école de musique de Fougères Agglomération se sont donc produits et ont travaillé sur la scène du Théâtre de Jovence, avec le jeune groupe d’artistes Rennais «  The Midnight Revolution ». C'était les 17 et 18 novembre dernier.

Ce projet Kaléïdoscope, conçu par le Festival des Transmusicales de Rennes, entrait dans le cadre des actions pédagogiques mises en place sur tout le Territoire pour permettre à des jeunes de découvrir les métiers de la scène, pour échanger, mutualiser différentes pratiques d’apprentissages et pour le public d’avoir un avant-goût de ce Festival bientôt quarantenaire.

Trois enseignants : Jean-Michel Delavaud, Tarek Malas et Isabelle Cochet se sont chargés de transcrire deux chansons : « Love in London » et « Mandalah » pour voix, vents et percussions, déchiffrées à l’intérieur de certains cours collectifs et individuels pour permettre aux jeunes de se sentir à l’aise sur la scène. Pas moins de 5 heures de travail, de découvertes, d’échanges nourrissants, de créations et de complicité, resteront gravés dans les mémoires des jeunes participants de cette année.

En première partie, un des groupes de l’Atelier de Musiques Actuelles du Conservatoire de Fougères, sous l’œil attentif de leur enseignant : Kevin Brosse, nous ont offert un spectacle de qualité, pour la plus grande satisfaction du public et des jeunes artistes eux-mêmes, très à l’aise sur cette scène

Découvrez notre galerie photos :
 

 

Ecole-mus-et-Transmus-avec-Midnight-Revolution2.jpg