Les Voeux de Fougères Agglomération

Les voeux de Fougères Agglomération

Un bilan positif, des projets sur les rails...
une "lnterco" qui rassemble et des maires  au 1er rang

C’était la dernière avant le renouvellement de l’assemblée communautaire au printemps prochain : la cérémonie des Voeux de Fougères Agglomération a réuni, ce lundi, à L’Espace Aumaillerie de nombreux acteurs du territoire (sous-préfet, élus régionaux, départementaux et locaux, responsables et représentants du monde économique, éducatif, des administrations et institutions…)

Actu_Voeux_2020_PDT_1.jpg

Le dernier discours de Bernard Maboeuf en tant que président de Fougères Agglomération a été très longuement applaudi par les acteurs du territoire.
« Cette cérémonie de Voeux est la dernière à laquelle je préside...  Je demeure passionné par la vie publique et je continuerai à agir. »

Cette cérémonie ouvrait en effet une année nouvelle qui sera marquée, au mois de mars, par les élections locales (désignation des conseils municipaux et intercommunaux).

L’occasion pour le président, Bernard Marboeuf, de saluer le rôle majeur des maires, au coeur des politiques publiques locales.

« Le mandat d’élu local, le mandat de maire, est l’un des plus beaux mandats car il se vit dans une proximité permanente avec la population...

Mais il est aussi complexe car, dans cette proximité et cette permanence, il impose d’avoir une vision élargie du projet et une conscience du temps nécessaire pour le faire aboutir. »

Le président a tenu à rappeler comment « La commune est bien l’espace privilégié de la solidarité, du projet au quotidien. » Et comment, de son côté, « La communauté d’agglomération... est faite... pour porter des politiques publiques structurantes et solidaires afin de donner cohérence et équilibre au territoire… faite pour rendre la vie plus facile à tous, dans chaque commune quel que soit le nombre de ses habitants : en termes de mobilité, d’accès aux services culturels, d’accès à une offre de logement adapté... »

Le président a encore souligné comment « Cette alliance entre les communes au sein de la communauté repose sur un lien de confiance mutuelle. Un lien qui garantit la cohérence des actions collectives et dont les élus, les maires avant tout, au sein de l’assemblée communautaire, sont les vrais artisans. »

 

Une agglomération en ordre de marche...

A quelques 2 mois seulement des prochaines élections locales, le 1er bilan collectif de cette toute jeune communauté d’agglomération, née en janvier 2017, est celui d’une agglo qui a su se mettre « en ordre de marche », qui, au cours de ces 3 ans, « a su se structurer autour de l’exercice de ses compétences (celles de la 1ère heure comme celles qui lui ont été transférées par la suite)….  et  mettre en place ses modes de fonctionnement… «  tout en se dotant d’une feuille de route pour les 2 – 3 ans ans à venir.
Cette feuille de route qui donne le cap à la future assemblée va permettre d’assurer une continuité de parcours et constituer en même temps un « tremplin » pour impulser de nouveaux objectifs.
Au rang des priorités rappelées par Bernard Marboeuf : la mobilité, l’attractivité et la qualité de la vie, le développement économique et la qualité de l’environnement s’imposent dans une agglomération qui s’affirme comme « espace de solidarité territoriale et de développement ».

> Côté mobilité :

Le développement du réseau de transport urbain (dont la gestion est déléguée à Trandev) portera « notamment sur une amélioration des dessertes des parcs d’activités et des établissements scolaires aux heures de grande fréquentation » et l’intégration totale de Beaucé et Laignelet au réseau urbain.
L’optimisation du réseau portée par Fougères Agglomération et Transdev se fera par ailleurs en lien avec le projet de création d’un Pôle d’Échange Multimodal Transports Publics, porté par la Ville de Fougères et qui doit être aménagé place de la République » a ajouté Bernard Marboeuf.
Au cours des derniers mois l’offre « mobilité » s’est étoffée sur le territoire : avec la création d’un service unifié de Transport à la demande, la mise en place de navettes gratuites hebdomadaires ou bi-hebdomadaires.
Fougères Agglomération a aussi pris en main le « destin » de la boutique SNCF en assurant directement le financement du service.
Le président s’est par ailleurs félicité de l’avancée des projets de contournement Nord et du projet de déviation de la RN12. Les études sont lancées sur ces deux projets.

> Pour la qualité de vie
des services de proximité et un habitat adapté

Actu_Voeux_2020_CRI_ECOMUS.jpg

La cérémonie s’est ouverte avec les prestations d’un ensemble de percussion de l’école de musique communautaire de Louvigné et d’un ensemble cordes du conservatoire communautaire.

En 2020, le réseau de lecture publique est appelé à s’étendre. Les 10 médiathèques des communes de Louvigné et du sud du terrritoire rejoindront, au coeur du réseau, les 15 médiathèques de proximité qui le composent déjà, rassemblées autour de La Clairière.

Pour l’habitat, les objectifs de « renouvellement urbain et de mixité sociale » dessinent les axes majeurs d’une politique particulièrement emblématique des enjeux de solidarité territoriale.
L’agglomération maintient les efforts engagés en matière d’aides aux propriétaires privés et bailleurs sociaux, de lutte contre la vacance en centres bourg, de valorisation de son propre parc de logements sociaux…

Pour l’environnement, la communauté d’agglomération poursuit la construction de son programme Climat Air Energie Territoriale (PCAET). Une construction collective qui mobilise professionnels, partenaires du monde agricole, de l’habitat, élus, associations…
Une démarche pour l’environnement dont les impératifs, a souligné le président, sont loin d’être « vécus comme des freins mais bien au contraire comme des facteurs participant de notre développement ».
Bernard Marboeuf a pris en exemple le partenariat engagé entre Fougères Agglomération et la société Vol V Biomasse autour de la création d’un site de production de biogaz par méthanisation : un projet qui fait « cohabiter l’industrie et le secteur agricole » a-t-il souligné, qui « concilie le développement de nos activités industrielles et nos exigences environnementales. »

A propos de l’engagement de Fougères Agglomération pour le développement économique :
Bernard Marboeuf a rappelé les dernières bonnes nouvelles enregistrées sur les parcs d’activités communautaires.
Sur le parc de l’Aumaillerie, l’actualité est marquée par l’ouverture du chantier de construction du site Vol V Biomasse et l’opportunité foncière qui va être offerte par la démolition du foirail (6,5ha complémentaires idéalement situés à l’entrée du parc).
Sur le parc de Plaisance, l’ouverture du nouveau site de production d’Atlantem, le développement de Monbana et le projet d’extension de Disgroup marquent ce début d’année.
Le projet d’extension de Legulice sur le parc Poligone et les extensions de RW Couture et Charcuterie Bio SBV sur le parc de la Rouillais… sont aussi des signaux très positifs de ce début d’année.

Autres actions marquantes en faveur du développement en 2020 : l’ouverture du Fil – incubateur numérique, fablab, espace coworking – rue de la Moussais, la mise en route du campus des métiers Fougères-Vitré, le lancement d’une campagne de marketing terrritorial

L’alliance Agglo – Région
e
t un périmètre communautaire élargi

C’est un message de confiance que le président Bernard Marboeuf a envoyé lundi soir : « Franchement, a-t-il souligné, nous avons les bonnes conditions d’accompagnement et d’accueil, nous avons les solutions foncières et immobilières, nous savons accompagner les porteurs de projets jusqu’à la concrétisation, nous offrons à nos habitants une vraie qualité de vie qui nous est reconnue. »
Mais il faut maintenir la mobilisation du terrritoire notamment en faveur des enjeux de la mobilité et de l’habitat…Et consolider les chances du territoire en optant demain pour « un territoire communautaire élargi ».
« Je reste convaincu que Fougères Agglomération doit converger vers une communauté de territoire englobant nos deux communautés locales, dans le respect des volontés de chacun.
Cette échelle seule peut nous permettre d’affronter les évolutions qui nous attendent…. Tout en restant attentifs aux réalités spécifiques des secteurs qui composeraient ce nouvel ensemble, ce nouveau bloc local. Nous devons construire un territoire plus uni, plus cohérent, plus rassemblé. »

Bernard Marboeuf a par ailleurs souligné l’importance, esssentielle, du partenariat avec la Région Bretagne.
« La Région et l’intercommunalité forment, de mon point de vue, le couple majeur pour développer les politiques publiques et structurer le territoire…
Il est des alliances naturelles. Je suis convaincu que celle qui relie l’intercommunalité et la Région, à travers notamment les politiques contractuelles, est une de ces alliances privilégiées qui imposent leur évidence. Sans oublier naturellement l'accompagnement de nos politiques publiques par le Département.
La région se structure autour de ses villes moyennes et des pôles d’équilibre. Fougères Agglomération et ses 55 00 habitants constituent un maillon fort de ce réseau. »

Les derniers voeux du président Marboeuf et un message de reconnaissance et d’encouragement aux maires

Actu_Voeux_2020_PDT_2.jpg

Le président l’avait déjà annoncé il y a quelques semaines : « Je ne serai pas candidat au printemps prochain ni au renouvellement de mon mandat de maire de Lécousse ni à celui de président de Fougères Agglomération. »
« … Vous le savez, j’ai toujours agi avec passion. Je n’éprouve ni lassitude ni fatigue. Je demeure passionné par la vie publique et je continuerai à agir. »

 

 

 

 

Actu_Voeux_2020_PDT_1.jpg