Revitalisation des centres-bourgs : elle rassemble et mobilise

Revitalisation des centres-bourgs
Elle rassemble et mobilise

Un protocole financier pour Louvigné- du - Désert  et Saint-Georges-de-Reintembault

 

Revitalisation 2018-17-avril-signature-protocole-fianncier.jpg

« Conjonction de volontés », « intelligence collective », « mobilisation exemplaire »… les « vertus » et l’efficacité du rassemblement étaient au coeur des différentes interventions entendues au cours de cette matinée de travail, mardi 17 avril, à Louvigné-du-Désert.
Matinée de travail qui a notamment réuni : le sous-préfet, Richard Daniel Boisson, Laurence Fortin – vice-présidente du conseil régional – Bernard Marboeuf – président de Fougères Agglomération - Jean-Pierre Oger – maire de Louvigné-du-Désert - Marie-Claire Boucher – maire de Saint- Georges de Reintembault – Dominique Ramard – pour l’Etablissement Public Foncier de Bretagne - … A l’ordre du jour : les projets de revitalisation et redynamisation des centres bourgs... Et la signature d'un protocole financier entre l'Etat, la Région, la communauté d'agglomération, les deux communes, la Caisse des Dépôts, l'Etablissement public Foncier de Bretagne.

La redynamisation des centres-villes / centres-bourgs comme facteur de cohésion et de développement, mobilisent les partenaires publics locaux, communaux, intercommunaux, régionaux, l’État… Cette mobilisation se concrétise  à travers des dispositifs « appels à projets » qui se traduisent notamment par des protocoles financiers, des soutiens stratégiques au profit de projets locaux liés à l’habitat, au commerce et aux services, aux transitions énergétiques, aux actions environnementales…

En octobre 2017, un appel à candidatures «  dynamisme des centres-villes et bourgs ruraux » a été lancé par l’État, la Région Bretagne, la Caisse des dépôts et l'Établissement public foncier de Bretagne. 60 projets innovants destinés à «  réinventer les centres et à les adapter aux changements de mode de vie de leurs habitants, à renforcer leur attractivité » ont été retenus.Parmi eux, ceux portés par les deux communes de Louvigné-du-Désert et Saint-Georges de Reintembault.
Le protocole financier a été signé mardi 17 avril à Louvigné-du-Désert entre les différents partenaires.

Louvigné-du-Désert et Saint-Georges de Reintembault font partie des 12 communes qui ont vu leur projet retenu en Ille-et-Vilaine.

A Louvigné-du-Désert (3 423 hab): un projet global pour l’attractivité du centre-bourg

Le projet de revitalisation du centre bourg s’appuie sur une stratégie globale visant à améliorer le bâti ancien et la remise sur le marché de logements vacants, à organiser la polarisation des commerces et des équipements structurants, et à renforcer les aménagements favorisant la convivialité. Le plan d’action va notamment permettre d’engager des travaux pour requalifier des voiries, améliorer des places publiques centrales du cœur de ville commerçant, aménager une coulée verte et faire l’acquisition de 2 boutiques à l’essai.

Revitalisatioin-vitrine-louvigne-rue-Leclerc1.jpg

Une opération de communication : en vitrine de commerces vacants à Louvigné-du-Désert et à Saint-Georges-de-Reintembault, des messages pour affirmer la confiance et montrer que "ça bouge".
Notre photo : A Louvigné ce pas-de-porte a été acheté par la commune : pour un aménagement de 2 boutiques à l'essai + des logements à l'étage.

Commune pôle de Fougères Agglomération, Louvigné-du-Désert sera subventionnée à hauteur de 240 000 (soit 34 % du montant total des travaux) au titre de l’appel à candidatures régional.

A Saint-Georges-de-Reintembault (1 588 hab) : un quartier stratégique à revaloriser

L’objectif de l’étude est de faciliter la revalorisation et le renouvellement urbain à court et moyen terme du quartier Maunoir-Les Ajoncs dont la situation est stratégique (situé à l’arrière de la Place de la mairie, à proximité d’un collège et d’équipements publics liés aux loisirs et à l’enfance). Malgré ses atouts (proximité des services et équipements, qualité patrimoniale du bâti ancien, flux piétons liés au collège privé), ce quartier fait face à plusieurs difficultés (friches, bâtiments dégradés, forte vacance). L’étude abordera les enjeux fonciers du projet de revitalisation et visera à élaborer un plan d’actions opérationnel.
L’étude sera subventionnée à hauteur de 12 000  (soit 50 % de son coût) au titre de l’appel à candidatures régional.

Les projets de ces deux communes s’inscrivent dans la continuité des actions contractualisées avec l’État, l’Agence nationale de l’Habitat, le Département Ille-et-Vilaine, dans le cadre de l'AMI national centres-bourgs.

 

 

Reviitalisation-maire-de-Louvigné.jpg

Le Maire de Louvigné-du-Désert, Jean-Pierre Oger, a guidé une visite du centre bourg et présenté quelques projets (ici sur le site d'une prochaine résidence seniors) - Au 1er plan Laurence Fortin, vice-présidente du conseil de la Région Bretagne, Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, Richard Daniel Boison, sous-préfet, François Vezie, adjoint au Maire de Louvigné...

 

 

 

Revitalisation 2018-17-avril-signature-protocole-fianncier.jpg