Voie verte Fougères – Vitré : ça y est… presque !

26 km dédiés au vélo, aux randonnées pédestres, à la balade….

Voie verte Fougères – Vitré : ça y est… presque !

Tourisme-voie-verte-inauguration1.jpg

Les derniers aménagements de sécurité doivent être achevés avant de pouvoir en autoriser officiellement l'accès au public : mais la voie verte a néanmoins été inaugurée par les présidents de Fougères Agglomération et Vitré Communauté (Bernard Marboeuf et Pierre Méhaignere), Jean-Luc Chenut, président du conseil départemental,  Hervé Utard, conseiller régional.
Un ruban a symboliquement été coupé à mi-chemin de la voie, près de l'étang de Chatillon en Vendelais.
Photo de gauche à droite : Bernard Delaunay ( vice-président de Fougères Agglomération), Jean-Luc Chenut, Bernard Marboeuf, Louis Feuvrier,  (maire de Fougères), Hervé Utard, Pierre Méhaignerie.

Il reste quelques travaux de sécurité à mettre en œuvre (par les services du département)… et la voie verte sera officiellement ouverte. D’ailleurs elle sera inaugurée ce vendredi, officiellement.

L’achèvement des travaux de sécurité (chicanes et signalisation aux croisements de la voie avec les routes départementales) permettra seul de prévoir la levée des arrêtés municipaux d’interdiction pour raison de sécurité… Ce qui ne saurait tarder.

Tourisme-voie-verte-inauguration2.jpg

L'inauguration a offert l'occasion aux deux présidents de Vitré Commuanuté et Fougères Agglomération de  rappeler l'évidence des partenariats entre les deux territoires. "Nous sommes dans un même arrondissement et nous avons la même volonté de travailler ensemble", ont souligné, Pierre Méhaignerie et Bernard Marboeuf, citant en exemple d'autres  projets, tels le campus des formations.

Tourisme-Voie-Verte-ete-2018-4.jpg

Voie verte côté La Selle en Luitré

Après plus d’un siècle et demi d’inactivité, l’ex - voie ferrée reliant Fougères à Vitré, va reprendre du service avec une vocation nouvelle : une voie verte qui déroule ses 26 km de liaison douce entre les deux villes et qui est destinée à enrichir, plus largement, le réseau des itinéraires Vélo en Bretagne (en s’inscrivant dans une ligne Mont-Saint-Michel / Nantes).

La nouvelle vocation de la voie – dont la SNCF demeure propriétaire - est prévue pour une durée de 20 ans, ce qui permet de maintenir la possibilité d’un retour à une vocation ferroviaire.

Une longue histoire…

La ligne de chemin de fer reliant Vitré à Fougères a transporté les voyageurs pendant plus d’un siècle, de 1867 à 1972. Après l’abandon du trafic voyageurs, l’activité a été maintenue pour le seul transport de marchandises… Avant de s’arrêter en 1991 (hors une petite portion de 7 km entre le plan d’eau de la Cantache et la gare de Vitré toujours ouverte au frêt).

Au cours des années qui ont suivi l’arrêt de l’activité, l’entretien s'est limité au dégagement des ouvrages d’art et des petites canalisations en traverse de voie… La nature a donc repris ses droits. Des arbres ont poussé sur la voie, certains secteurs embroussaillés, sont devenus impénétrables.

En 2008, 40 ans après l’arrêt de l’activité, la réactivitation de la ligne ferroviaire ne semble pas être d’actualité (elle n’est pas inscrite au Schéma régional Multimodal des Déplacements). Vitré Communauté et Fougères Agglomération sollicitent Reseau Ferré de France, propriétaire de la voie, pour une première rencontre.

La rencontre aura lieu en 2010. Elle regroupe les sous--préfets, les représentants de Réseau Ferré de France, du conseil départemental, des Pays Touristiques Fougères et des Portes de Bretagne, de Vitré Commuauté et Fougères Communauté (avant la création de Fougères Agglomération), les maires des 8 communes traversées. Il est décidé de lancer une étude d’opportunité d’un projet de voie verte.

En 2011, il est décidé que Réseau Ferré de France conservera la propriété de la voie, que celle-ci ne sera pas déclassée mais déclarée « fermée » ce qui permet de donner à cette fermeture un caractère réversible. La possibilité demeure d’y rétablir le trafic du train si cela se justifie dans le futur.

Tourisme-Voie-Verte-ete-2018-2.jpg

                

Mais en septembre 2013, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) porte un recours au tribunal administratif de Rennes : elle s’oppose à la fermeture. Un litige de plus de deux ans oppose ainsi Reseau Ferré de France à la Fnaut. Vitré Communauté et Fougères Agglomération décident de prendre directement en main les négociations avec la Fnaut espérant raccourcir les délais.
Une convention est finalement été signée par toutes les parties.
La fermeture de l’ancienne ligne de chemin de fer est prononcé en 2016 mais elle demeure réversible. Vitré communauté et Fougères Agglomération se sont engagés à remettre en état la voie si une liaison ferroviaire s’avérait de nouveau possible... Pas avant 10 ans cependant.

Les travaux d’aménagement de la voie (débroussaillage, démantèlement des rails, maîtrise d’œuvre…) représentent un important chantier.
Vitré Communauté et Fougères Agglomération, signent une convention de maîtrise d’ouvrage unique afin d’assurer le financement et le suivi. Vitré Communauté porte la maîtrise d’ouvrage.
Le financement est calculé pour chaque communauté au prorata du nombre de kilomètres à aménager sur son territoire. Ce qui revient à peu près à un financement à 50 / 50. Le budget prévisionnel est fixé à environ 1 million €. Une participation du département et de la région est attendue.
Les travaux démarrent au printemps 2018 (ils sont confiés à l’entreprise de travaux publics de Laval STPO).
Ils s’achèvent en juillet 2018.
Pour autant, la voie ne peut être ouverte au public tant que les travaux de sécurisation relevant du Département ne sont pas finalisés (pose de la signalisation directionnelle et de police ainsi que des chicanes aux carrefours).
Les maires des communes traversées prennent des arrêtés d’interdiction de circulation sur la voie… lesquels seront levés après la réalisation des travaux de sécurité, avant la fin 2018.

Tourisme-Voie-Verte-ete-2018-3.jpg

Côté Fougères : la nouvelle voie permet de rejoindre le centre-ville près avoir traversé La RN12, puis de se diriger vers Louvigné du Désert ou Antrain. La voie verte va de plus s'inscrire dans le schéma régional des véloroutes et voies vertes ( 9e voie verte régionale : entre Mont-Saint Michel et Nantes.

 

 

A noter qu’en mars 2018 : à la demande de Vitré Communauté et de Fougères Agglomération, le Conseil Régional de Bretagne a voté en faveur de l’intégration d’un nouvel itinéraire dans son Schéma régional des véloroutes et voies vertes : l’itinéraire Mont Saint-Michel / Nantes-Loire à Vélo via la voie verte Vitré-Fougères (V9).

26km pour les randonneurs à pieds et à vélos
8 communes traversées

L’usage de la voie est réservé aux randonneurs à pied et à vélo. L’accès des chevaux est momentanément interdit, dans l’attente de la stabilisation des sols et de l’enherbement des accotements. Il est aussi interdit, évidemment, aux véhicules motorisés (à l’exception des véhicules d’entretien et de secours)

 

Côté pratique
côté plaisirs :

- 26km = 1 heure 30 à vélo

- Une largeur de voie de 3 mètres avec accotement de part et d’autre.

- Le sol est tapissé de sable (des carrière de Beaucé) = il assure un revêtement perméable. Il permet de ne pas avoir d’incidence négative sur le drainage des eaux pluviales.

- 6 aires de pique-nique jalonnent l’itinéraire et la voie traverse 8 communes.

Sur la voie ou aux abords immédiats, l’itinéraire est aussi ponctué de tables de pique-nique, parkings auto, parkings vélo, camping, points d’eau, jeux pour enfants, bar-restaurant-épicerie à Dompierre du Chemin…

L’itinéraire passe par 8 communes : les randonneurs peuvent donc trouver sur leur chemin, services et commerces.

Et le circuit offre de nombreux points d’intérêt :
paysagers et panoramiques, patrimoniaux (proximité des 2 villes d’art et d’histoire et cités médiévales, un patrimoine ferroviaire encore présent...), la proximité d’espaces naturels sensibles (étang de Châtillon en Vendelais, Saut Roland à Dompierre du Chemin, plan d’eau de la Cantache…)

Tourisme-Voie-verte-tracé.jpg

- Côté sécurité:
l’itinéraire traverse 22 routes : à chacune de ces intersections, des chicanes doivent être posées par les services du Déparement pour sécuriser ces passages.

Le budget :

Les travaux et équipements ont représenté un coût réel de 957 297 €.
Le conseil départemental a participé à hauteur de 29% (via les contrats de territoire), la région Bretagne à hauteur de 20 %. Vitré Communauté et Fougères Agglomération, se sont répartis les coûts en proportion du linéaire soit quasiment 50% chacune.
La Signalisation et la pose des chicanes sont prises en charge et réalisées par le Département d’Ille et Vilaine.

Tourisme-Voie-Verte-ete-2018-5-securitepg.jpg

Voie verte côté Aumaillerie : Fougères Agglomération a aménagé un passage sécurisé pour traverser la rocade (le circuit  à cet endroit est relié à une autre partie voie verte qui relie l'Aumaillerie au pont de l'abattoir, forum de la gare... vers les tunnels du jardin des fêtes...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tourisme-Voie-Verte-ete-2018-2.jpg