RW Couture grandit à Louvigné-du-Désert

photo 2.JPG
L'entreprise RW Couture est installée à Louvigné-du-Désert depuis 2015

 

Installée à Louvigné-du-Désert depuis 2015, l’entreprise RW Couture connaît une croissance fulgurante. A l’aube d’intégrer un troisième bâtiment de Fougères Agglo dans la zone de la Rouillais, elle recrute 50 personnes.

Pour vivre heureux, vivons cachés. Ce pourrait être la maxime de l’entreprise RW Couture tant elle se fait discrète sur le territoire.

Et pour cause. L’entreprise, fondée par Francis Hamard à Saint-Hilaire-du-Harcouët, travaille en exclusivité avec une grande maison de maroquinerie française dont le nom n’est pas autorisé à être divulgué.

Dans les ateliers de la Rouillais, l’entreprise développe deux activités : l’une de réparation des produits de la marque, l’autre de fabrication de composants.

« Pour les réparations, les sacs, valises et autres accessoires de maroquinerie viennent du monde entier. Nous avons un délai très court pour effectuer les réparations et retourner les articles au réseau de la marque », explique Francis Hamard, fondateur et gérant de l’entreprise qui s’est associé avec son fils Gaëtan, responsable financier.

50 embauches dans les 2 ans

En parallèle, les 150 salariés du site fabriquent également des composants qui seront assemblées dans les ateliers du maroquinier de luxe, tels que des bandoulières, fonds de sac, pochettes…

Depuis plusieurs mois, RW Couture tourne à plein régime. Et recrute en conséquence. « Nous prévoyons d’embaucher 50 personnes dans les deux ans, poursuit Francis Hamard, lui-même couturier de formation. Chez nous, les horaires sont attractifs : 8 h – 16 h 30 du lundi au jeudi et 8 h 30 – 16 h le vendredi et peuvent convenir à des femmes qui représentent 92 % de nos effectifs. Nous recrutons tous les types de profils, il suffit d’être motivé. »

C’est ainsi que d’anciens employés de la restauration ou du service à la personne se côtoient dans les ateliers de RW Couture. « Nous avons une école de formation en interne. Il faut six mois pour maitriser les techniques de base et trois ans pour être un bon maroquinier. »

En pleine expansion, l’entreprise investira d’ici à la fin de l’année un troisième bâtiment de Fougères Agglo, à proximité des deux déjà occupés.

Elle ouvrira également un atelier à Vire, dans le Calvados à la rentrée 2022 où elle emploiera cinquante personnes. Dans un premier temps.

 

Chiffres clés

Chiffre d’affaires de 8 millions d’euros

3 sites de production : Louvigné-du-Désert (150 salariés), Sourdeval (40 salariés) et Vire (prochainement 50 salariés)

300 000 € d’investissement par an

Image actualite : 
photo 2.JPG